Association Pour le Théâtre Populaire de Nîmes

LE THÉÂTRE POUR TOUS

4, La placette - 30900 - Nîmes    04 66 67 63 03    licence n° 3-1006335    email

Association Pour le Théâtre Populaire

LE THÉÂTRE POUR TOUS

4, La placette - 30900 - Nîmes   

04 66 67 63 03    04 66 67 63 04   

theatre-atp@wanadoo.fr

Samedi  19 Aout 2017

LES SPECTACLES DE LA SAISON

Antigone d'après Sophocle

COMPAGNIE LA NAIVE
 
Avec Patrick Henry, Léa Ménahem, Hervé Peziere, Marie Salemi, Mathieu Tanguy, Arno Villenave
 
› Adaptation et mise en scène Jean-Charles Raymond
› Création images et lumières Valéry Foury, Loïk Poupinaïs, Arno Villenave
› Musiques originales Fredo Faranda (Valmy)
 
Mercredi 4 octobre 2017 / 20h
THÉÂTRE CHRISTIAN LIGER
Durée : 1H20 / Adultes et adolescents
 

Du mythe grec de la révolte…

Il y a 2 457 ans, un poète raconta l’histoire d’un homme, OEdipe, roi de Thèbes, qui tua son père et épousa sa propre mère. De cette union naquirent 4 enfants. Parmi eux, le premier rebelle de la littérature, une femme, une adolescente : Antigone. En apprenant la vérité, OEdipe se crève les yeux et ses deux fils, Polynice et Etéocle décident de gouverner en alternance après l’avoir chassé de la ville. Quand le mandat d’Etéocle se termine, il refuse de laisser la place à son frère et s’en suit une bataille où les deux frères s’entretuent. Leur oncle Créon refuse la sépulture à Polynice. Antigone décide de transgresser cette loi injuste. La tragédie commence … 

… à la révolte de nos jours


Antigone est une tragédie. La mort y est obligatoire et aucun pays, mieux que l’Espagne, n’entretient avec la mort une relation intime. L’Espagne adore la tragédie, les larmes et le sang. La corrida en est l’exemple le plus frappant, elle est la forme de spectacle contemporain la plus proche de la tragédie antique. Olé ! Le décor est planté une arène, una plaza de toro . Et Antigone devient « Antigona ». Dans l’adaptation, le coryphée est remplacé par Tirésias, narrateur et garant de l’histoire traitée façon Almodovar : exubérance, couleur, faculté de trouver du rire dans le tragique. 

la presse
« Un hymne vivant à tous ceux qui se dressent contre les dirigeants, à toutes les femmes en lutte contre la dominance des hommes, aux LGBT qui se battent pour leurs droits. » 
La Provence, Avignon 2015 
« Une version décapante de la tragédie antique » 
Midi Libre 
« Un spectacle qui porte un regard sur le passé pour que les temps futurs se conjuguent au présent »
Le Dauphiné Libéré 2014 
 
 

Cuvée spéciale 

Chanson plus bifluorée 

PRODUCTION NOUVELLE SCÈNE

Avec Xavier Cherrier - Michel Puyau, Sylvain Richardot
› Mise en scène Marinette Maignan
 
Jeudi 19 Novembre 2017 / 20h
THÉÂTRE Bernadette Lafont
Durée : 1H30 / Tout public
 
chanson plus

Une belle histoire

L'aventure commence par la rencontre en 1986 de quatre chanteurs, auteurs et interprètes, amoureux de la chanson française, et fous d'humour. De nombreux spectacles se succèdent et les tournées s'enchaînent. En 1990, Chanson Plus Bifluorée s'installe à l'Européen pendant quatre mois. L'album « live » du spectacle obtient le grand prix de l'Académie Charles-Cros en 1991. De 1991 à 1997, Chanson Plus Bifluorée tourne dans toute la France et à l'étranger. En 2001, Chanson plus Bifluorée devenu trio crée un nouveau spectacle de chansons parodiques et de reprises de grandes chansons françaises « Pour de vrai, pour de rire » au théâtre du musée Grévin puis triomphe avec le spectacle « Poum ! » en 2005 au Théâtre des Bouffes Parisiens. En 2008, leur nouvelle création « La Plus Folle Histoire de la Chanson » connaît un énorme succès à l'Alhambra tout d'abord, puis de nouveau au théâtre des Bouffes Parisiens. Leur précédent spectacle « Le Grand Casting » sera programmé à l'Alhambra de Paris d'octobre 2014 à janvier 2015 avant de partir en tournée à travers toute la France.

… A propos de "Cuvée spéciale.."


Le fameux trio reste fidèle aux ingrédients qui ont fait son succès : superbes voix, réelle musicalité, humour décalé et travail précis sur les textes de présentation comme sur la partie comédie, une mise en scène millimétrée et une présence scénique bluffante… Un assemblage minutieux d'anciens et nouveaux morceaux, sketches et parodies donne un goût très plaisant à ce tout nouveau cru s'approchant sans nul doute de la cuvée d'exception !

reperes
L'accueil de Chanson Plus Bifluorée pendant sa saison 1988 - 1989 est resté dans la mémoire de l'ATP. Programmés le 4 octobre (le lendemain des inondations !), ils chantèrent la semaine suivante, aidant Nîmes à revenir à la vie.
 
la presse
« Cela fait belle lurette que Chanson Plus Bifluorée a mis un nez rouge à la chanson française, et pas n'importe quel nez rouge : une sorte de nez rouge étalon, référence majeure d'un art poétique et joyeux qui a renouvelé, et pour longtemps, les manières de la parodie chantée » Bertrand Dicale « Inégalés dans l'art de la parodie mélodique, ces branquignols nous embarquent dans leur machine à remonter le tempo » A.A.
Le canard enchainé 2015
 
 

Quitter la terre

COMPAGNIE SNAUT

Joël Maillard
Création coproduction FATP
› Texte et mise en scène /Joël Maillard
› Conception et jeu / Joëlle Fontannaz et Joël Maillard
› Avis sur tout / Tiphanie Bovay-Klameth
› Lumière / Dominique Dardant
› Maquettes et dessins / Christian Bovey
› Musique, instruments / Louis Jucker, Skander Mensi
› Synthèse 12-bits / Skander Mensi (arc-en-ciel électronique)
› Son / Jérémie Conne
› Vidéo / Daniel Cousido, Michaël Egger
› Coproduction Arsenic - Centre d'art scénique contemporain, Lausanne, Fédération d'Associations de Théâtre Populaire.
 
Mercredi 29 Novembre 2017 / 20h
Odéon
Adultes et adolescents
quitter la terre

Genèse

« Il y a quelque temps j'ai découvert dans une cave un gros carton rempli d'un chaos de documents divers qui constituent les fondements d'un projet futuriste qui voit l'humanité rendue stérile s'éteindre sur Terre, tandis que quelques poignées d'individus, sélectionnés à leur insu, survivent et procréent à l'intérieur de stations orbitales, dans des conditions sanitaires, nutritives, et sociales extrêmes(…) » Les deux personnages de cette pièce vont nous présenter ce projet qui les dépasse et les excite à la fois. Ils ont envie d'y croire, ils jouent à se prendre au sérieux, avec un engagement naïf, parfois presque clownesque, générateur d'humour, mais aussi d'angoisse.

Intentions


Science-fiction du dimanche après-midi, Quitter la Terre est néanmoins ancré dans une inquiétude assez sérieuse au sujet des défis écologiques, économiques et démographiques qui attendent nos descendants.Utiliser les codes de la science-fiction est une manière d'évoquer la situation présente par le biais de l'excès, de la déformation.

 

Notes de mise en scène


Deux acteurs, une table, le carton posé sur la table, un écran, un micro. La scène ne figure pas un autre espace que la scène. Un dispositif vidéo simple permet de donner à voir les croquis, maquettes et plans des stations orbitales. Il y a dans le carton un instrument artisanal, accompagné de son mode d'emploi. Cette musique, censée être diffusée pour apaiser le climat à bord des stations à des moments précis (réveil, copulation, mort…), s'inspire des débuts de la musique synthétique, liée au fi lm de science-fiction.

Soutiens Ville de Lausanne, Canton de Vaud, Loterie Romande, Fondation Suisse des Artistes Interprètes, Pour-cent culturel Migros, Ernst Goehner Stiftung, FEEIG.
 
rencontre
➜ Carte blanche à Joël Maillard suivie d'un échange avec le public Lundi 27 novembre 2017 à 19h Au SPOT 8 rue Enclos Rey Nîmes Entrée libre
 
reperes
C'est la quatrième création de la compagnie SNAUT (du nom du personnage de roman de Stanislas Lem).
 
 

Prométhée enchaîné, les suppliantes

ESCHYLE
OLIVIER PY

Production Festival d'Avignon / Résidence à la FabricA
Spectacle créé le 6 juillet 2016 dans le cadre de la 70e édition du Festival d'Avignon

Avec Philippe Girard, Mireille Herbstmeyer, Frédéric Le Sacripan 
› Texte français et mise en scène Olivier Py
› Costumes et accessoires Pierre-André Weitz

Mardi 19 déc. 2017 / 20h - Institut Emmanuel d'Alzon
Mercredi 20 déc. 2017 / 19h - Institut Emmanuel d'Alzon
Durée : 1h50 avec entracte / adultes et adolescents

promethee enchaine les suppliantes
 
2500 ans nous séparent de l'écriture par Eschyle de ces deux oeuvres, qui pourtant continuent de résonner, intemporelles et étonnamment vivantes.
 

Prométhée, la révolte face à l'ordre établi

Dans Prométhée enchaîné, l'auteur tragique s'attarde sur le destin de ce dieu puni par Zeus pour avoir trop aimé les hommes. En effet, Lorsque Zeus décide d'abolir la race humaine afi n d'en fonder une nouvelle, seul Prométhée s'y oppose et leur donne le feu (symbole de la connaissance) jalousement gardé par les dieux. Il est condamné à être torturé par un aigle qui lui dévorera éternellement le foie, celui-ci se régénérant sans cesse. Figure de la rébellion face au pouvoir suprême, Prométhée enchaîné réinterroge notre rapport à la toute puissance.

Les suppliantes, la question de l'exil


La pièce débute par un choeur où les cinquante filles de Danaos expriment leur aversion pour le mariage auquel leurs cinquante cousins, fi ls de leur oncle Égyptos, prétendent les contraindre. Pour y échapper, elles se sont enfuies de l'Égypte pour se réfugier à Argos, pays de leur aïeule Io. Le roi du pays, averti de leur arrivée, vient les interroger. Elles lui font reconnaître leur origine et leur parenté avec les Argiens et lui demandent sa protection. Il hésite à l'accorder, dans la crainte d'avoir à soutenir une guerre avec les fi ls d'Égyptos mais elles invoquent avec insistance les droits de l'hospitalité…

Un dispositif bi frontal pour un diptyque…


Parce que ces deux pièces racontent toutes deux le mythe d'Io, personnage fondateur de la Méditerranée, il a paru évident à Olivier Py de maintenir liées ces deux oeuvres comme deux parties d'un même spectacle dans un dispositif bi frontal identique, pouvant être présenté sur des plateaux de théâtre comme dans des lieux non conventionnels.

reperes
Olivier Py, auteur, dramaturge, metteur en scène, réalisateur et comédien, met en scène de nombreuses oeuvres de théâtre et d'opéra. Il est nommé directeur du Centre Dramatique National d'Orléans en 1997, directeur du Théâtre National de L'Odéon à Paris de 2007 à 2013. Il est actuellement directeur du Festival d'Avignon depuis septembre 2013. Olivier Py a été reçu par l'ATP de Nîmes en 1993 avec «Les Drôles», en 1994 avec «Le Pain de Roméo». En 1995, pour les 30 ans de l'ATP, il nous présentait la future «Miss Knife».
 
la presse
« Avec l'élégance du verbe, Olivier Py respecte totalement le texte d'Eschyle, qu'il a traduit en faisant sonner ses mots en poète, c'est fl amboyant, magnifique ! »
Vaucluse matin 2016
 
En partenariat avec institut emmanuel d alzon
 

Le jazz à trois doigts

LUCA FRANCESCHI
COMPAGNIA DELL'IMPROVVISO

Co-accueil : Direction des affaires culturelles de la ville de Nîmes et Théâtre Christian Liger

Avec Bernard Ariu (Accordéon), Renaud Dupré (Vidéo), Luca Franceschi (Jeu)

› Texte et mise en scène 
Luca Franceschi
Jeudi 18 janvier 2018 / 20h
Théâtre Christian Liger
Durée : 1h10 / adultes et adolescents
 
le jazz a trois doigts
 

Un destin entre espoir et fatalité

 

Le spectacle nous transporte dans le milieu paysan de l'Italie du début du vingtième siècle. La pauvreté, l'ignorance, la guerre en sont la toile de fond. Un homme plonge dans les souvenirs de son enfance pour nous raconter l'histoire de son grand-père :

Learco est né en 1911 à Lizzano, le jour de la création de l'usine de munition, la SMIqui allait faire la richesse industrielle de la vallée. Devenu grand, son père essaie de le convaincre de devenir ouvrier et d'entrer à la SMI mais Learco n'est pas de cet avis, sa passion pour l'accordéon le pousse vers un autre avenir.

 

Un spectacle à trois voix

 

Trois artistes : un musicien, un vidéaste et un comédien sont réunis pour raconter ensemble cette histoire.

La musique restitue l'atmosphère de l'Italie des années 40, 50. Les musiques de bals, de fêtes populaires, le tumulte de la guerre, la mélancolie du passé.

Les images vidéo basculent entre images d'archives et rêveries historiques.

Le texte, l'image, la musique s'allient avec émotion en une seule et simple harmonie, celle du Jazz à trois doigts.

reperes
Luca Franceschi est un comédien et metteur en scène italien installé en France depuis plus de 20 ans. Attaché à défendre un théâtre populaire, il fonde en 1996 la Compagnia dell'Improvviso dont il est le directeur artistique. Il rencontre en 2009 le compositeur interprète Bernard Ariu et en 2013 le vidéaste Renaud Dupré. Leur entente sur chaque phase de création les amène à faire d'autres projets et à explorer de nouvelles possibilités de marier image, musique et jeu.
 
la presse
« Un formidable voyage dans la mémoire italienne.
La Provence
« Fiction et réalité s'entremêlent sur scène pour un récit poignant. »
Vaucluse Matin
 
 
SUR LE NET
 
 

Comment va le monde ?

D'APRÈS LES TEXTES DE MARC FAVREAU
LES DÉCHARGEURS / LE PÔLE DIFFUSION

Co-accueil : Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Nîmes et Théâtre Christian Liger

› Mise en scène, Scénographie Michel Bruzat
› Interprétation Marie Thomas
› Lumière Franck Roncière
› Costumes, Maquillage Dolores Alvez Bruzat
› Production Les Déchargeurs / Le Pôle de Diffusion en accord avec le Théâtre de la Passerelle

Samedi 27 janvier 2018 / 20h
Théâtre Christian Liger
Durée : 1h10 / adultes et adolescents
comment va le monde

Un clown philosophe

Marie Thomas reprend au féminin le texte et le personnage du clown SOL, créé par l'humoriste québéquois Marc Favreau. Seule en scène, dans un décor minimaliste, perdue dans son grand manteau rapiécé, « pôv' petit Moi » fragile comme la fl eur qu'elle tient à la main, elle interroge le monde et découvre, en s'aventurant sur la voie du langage qui se déglingue, les incongruités, les absurdités et les injustices de notre société.

 

Un jongleur du verbe

Le langage de SOL est celui des enfants. Il déforme les mots, les amalgame, les prend les uns pour les autres, se sert de contresens, d'homophonies. Verbalement, c'est une entreprise de démolition et en même temps de reconstruction poétique. Il joue avec les mots/les maux de la terre. Il les roule comme d'autres leurs cigarettes. Il révèle le sens caché du langage. Chaque mot est une fusée qui éclate sans jamais blesser. Il détraque la logique, il transgresse, Il tue de rire.  

reperes

Marc Favreau, comédien dramaturge québéquois disparu en 2005, a connu un succès phénoménal avec le personnage de SOL, le clown clochard. Ses textes, à la fois naïfs, poétiques et humoristiques ont fait le bonheur du public aussi bien au Canada que dans toute l'Europe francophone. L'ATP de Nîmes a reçu Marc FAVREAU pour son spectacle « L'univers est dans la pomme » en 1988. Le texte du spectacle est édité sous forme de livre-CD aux éditions Camino Verde.

 
la presse

« Marie ressuscite le grand SOL avec une émotion infi nie. On ne peut pas passer à côté de ce moment de bonheur. »
Froggy's Delight

« Une perle dans la mer du off ! Une comédienne exceptionnelle fait entendre un texte exceptionnel dans une mise en scène qui a l'intelligence de s'effacer. »
La Provence

 
 
SUR LE NET

Une demande en mariage tout terrain

D'APRÈS ANTON TCHEKHOV
COMPAGNIE LES LUBIES

Théâtre nomade

› Direction artistique Florence Marquier
› Avec Nathalie Marcoux, Vincent Nadal, Mercedes Sanz

Jeudi 8 février 2018 / 20h - Salle Verdier CMCAS, Nîmes
Vendredi 9 février 2018 / 20h30 - Calvisson
Samedi 10 février 2018 / 20h30 - Milhaud
Dimanche 11 février 2018 / 17h - Rodilhan

Durée: 1H / Tout public

 
une demande en mariage tout terrain

Une étude de moeurs des petits propriétaires terriens

Dans cette courte pièce en 1 acte, le public est comme invité chez les Tchouboukov. Un jeune homme maladif, Lomov, vient faire sa demande en mariage. La mère, veuve soupe au lait, le reçoit. Nathalie, jeune fille vive et obstinée, l'espère. Une phrase malheureuse, un détail dérisoire… alors s'abattent toutes les vieilles rancoeurs qui couvent entre les familles, les contentieux jamais réglés, au travers des mots qui souvent dépassent la pensée.

 

Une représentation tout terrain

 

Dans un dispositif bi frontal qui accueille le public de façon conviviale et le fait participer à l'action, les comédiens de la compagnie des Lubies s'attachent à rapporter cette fable « ici et maintenant », pris au plus près de la lettre, puisqu'ils adaptent leur jeu au lieu qui leur est imposé sans y apporter d'autre élément de décor, d'éclairage ou de costume en dehors de ce que leur offre la réalité du moment. Avec une énergie démesurée, ils poussent jusqu'à la caricature les ressorts de cette farce qui atteint les sommets du comique et déclenche l'hilarité du public en même temps interloqué par un tel degré d'investissement des comédiens dans le jeu.

reperes

Anton Tchekhov (1860-1904), écrivain russe, principalement nouvelliste et dramaturge, tout en exerçant sa profession de médecin, publie entre 1880 et 1903 plus de 600 oeuvres littéraires. Certaines pièces souvent mises en scène — « La Mouette », « La Cerisaie », « Oncle Vania » — font de lui l'un des auteurs les plus connus de la littérature russe, notamment pour sa façon de décrire la vie dans la province de son pays à la fin du XIXe siècle.

 
la presse

« Tchekhov continue d'aiguiser la clairvoyance du spectateur sur la vie oisive de ces propriétaires terriens égocentrés, qui chahutent, s'injurient, se déchirent et fi nissent toujours par s'embrasser, un verre à la main. »
Magazine Happen n° 70

 
 
SUR LE NET
 
 
En partenariat avec :
calvissonmilhaudrodilhancmcas
 

Le Révizor

D'APRÈS NICOLAS GOGOL

TODA VIA TEATRO

Partenariat Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Nîmes et Théâtre Christian Liger

Avec André Mubarack, Dominique Cattani, Florent Chapellière, Marjorie Currenti, Matthieu Coblentz, Sonia Enquin,Laure Pages, Florian Westerhoff

 

› Traduction André Markowicz
› Adaptation et Mise en Scène Paula Giusti
› Scénographie Toda via Teatro
› Lumière / Régie générale Fabrice Brihet, Sébastien Choriol
› Musique et son Carlos Bernardo
› Marionnettes, conseil à la manipulation Pascale Blaison
› Production Théâtre Romain Rolland Villejuif

Samedi 17 Mars 2018 / 20h - Théâtre Christian Liger

Durée: 1H40 / adultes et adolescents
le revizor

Une satire sociale de la province russe du XIXe siècle

Une lettre annonce au gouverneur l'arrivée d'un inspecteur du gouvernement, un « révizor », avec des « instructions secrètes ». La paranoïa et la mauvaise conscience se répandent immédiatement chez les autorités – l'inspecteur des écoles, le juge, le surveillant des établissements, le médecin du district – et ne tardent pas à leur jouer des tours. Quand, dans une auberge, arrive un jeune voyageur de passage, le quiproquo s'installe. La peur fait de lui le redoutable « Révizor »…

Un parti pris fort, celui du grimage

Sur le plateau, la proposition de Paula Giusti mêle comédiens et pantins de bois et de chiffons dans une simplicité scénographique de théâtre de tréteaux. Le rôle central du Revizor, celui à qui tous font la cour, est tenu par une marionnette à taille humaine. Pour les autres personnages, elle applique sur le visage des comédiens des postiches (nez, sourcils, cheveux), révélant, par la caricature du visage, la caricature des caractères. Le spectateur glisse alors progressivement dans un monde grotesque, fantastique et poétique à la fois.

 
reperes

Nicolas Gogol (1809-1852), écrivain, dramaturge, poète, est considéré comme un classique de la littérature russe. En 1836, le Revizor soulève un scandale à St- Petersbourg. Gogol, qui pensait n'avoir écrit qu'une farce et non un pamphlet politique, quitte la Russie pour l'Europe en plein désarroi pour un voyage de 12 ans.

Paula Giusti, de nationalité argentine, est comédienne, professeur de jeux théâtraux, danseuse et chorégraphe. Paula Giusti et la Cie Toda Via Teatro ont été accueillis en 2013 à Nîmes par l'ATP dans « Le Grand Cahier » d'Agota Kristof.

 
la presse

« Comédiens investis et impeccables, proposition maîtrisée de bout en bout : Paula Giusti et sa Cie Toda Via Teatro nous offrent un spectacle diablement jubilatoire ».

Pariscope, Dimitri Denorme

 

« Accompagnés d'une petite musique qui semble improvisée en direct, affublés de faux nez et de perruques extravagantes, les acteurs sont formidables ».

La Croix, Didier Mérenza

 
 
SUR LE NET
 

Monsieur Kaïros

FABIO ALESSANDRINI
TEATRO DI FABIO

› Mise en scène Fabio Alessandrini
› Interprètes Fabio Alessandrini, Yann Collette
› Scénographie Jean-Pierre Benzekri
› Collaboration artistique Sonia Masson
› Lumière Jérôme Bertin
› Musique Nicolas Coulon

Mardi 27 Mars 2018 / 20h - Odéon

Durée: 1H10 / adultes et adolescents
monsieur kairos

Est-il possible qu'un personnage de roman refuse l'identite que lui a destinée l'auteur ?

Un écrivain travaille à son nouveau roman, un voyage dans l'univers des médecins humanitaires, lorsqu'il ressent la présence dans la pièce d'un homme debout dans le silence. Il comprend peu à peu qu'il se trouve face à son personnage qui lui annonce ne pas vouloir suivre le scénario qu'il lui destine. Sur la scène, espace idéal, la réalité et l'illusion se rencontrent. Toute frontière entre vrai et faux, mensonge et vérité, réel et irréel, est abolie.

Une mystérieuse ambiance de plateau

Sur le plateau sombre et nu, l'auteur pianote sur son ordinateur et ne voit pas arriver son personnage sorti de nulle part. La ressemblance physique des deux comédiens frappe d'emblée le spectateur crâne rasé, vêtements sombres, fines lunettes. La lumière de Jérôme Bertin soutient la tension qui caractérise les deux personnages. Yann Collette et Fabio Alessandrini ne cèdent pas, bien heureusement, à l'écueil d'un jeu tragique. Leur retenue rend l'échange crédible et mystérieux.

reperes

Yann Collette a joué les plus grands personnages au théâtre mais aussi au cinéma où il a tourné sous la direction de G. Lautner, E.Molinaro, J. Rivette, P. De Broca, E. Bilal… L'ATP de Nîmes l'a accueilli en 2004 dans la co-production FATP intitulée « Ohne ».

Fabio Alessandrini est auteur et comédien associé à la Scène Nationale de Dieppe. L'ATP de Nîmes a accueilli plusieurs fois Fabio Alessandrini et le Teatro di Fabio En 2002 dans « Une fois–un jour, en 2004 dans « La Conquête du Mexique » et « Touches » en 2008.

 
la presse

« Y. Collette et F. Alessandrini réalisent un beau numéro de duettistes qui bouscule le spectateur. L'improbabilité de leur rencontre laisse vite place à une mise en abîme de la création littéraire émouvante et passionnante »

Stanislas Claude

 

 

« A la fois profonde et drôle, l'échange est servie par le jeu brillant des deux comédiens »

Hadrien Volle, Les Echos.

 
 
SUR LE NET

La peau d'Élisa

CAROLE FRÉCHETTE
PRODUCTION LA SOCIÉTÉ DU SPECTACLE

« Le Théâtre s’invite » dans les appartements,comités de quartiers, lieux associatifs

 

› Mise en scène Mama Prassinos
› Sous le regard de Félicie Artaud, Gilbert Desveaux et Dag Jeanneret
› Avec Mama Prassinos et Brice Carayol
› Scénographie et costumes Cécile Marc

Du 29 mars au 14 avril 2018

Durée: 1H/ adultes et adolescents
la peau d elisa

Une femme parle

Une femme seule, assise devant nous. Avec délicatesse, elle raconte des histoires d'amour. Des histoires vraies qui sont arrivées dans des lieux précis d'une ville précise. Elle insiste avec minutie sur tous les détails intimes : le coeur qui bat, les mains moites, le souffl e court, la peau qui frémit sous les doigts. Elle parle avec fébrilité comme si elle était en danger, comme si son coeur, sa vie, sa peau en dépendaient. Peu à peu, elle révèle ce qui la pousse à raconter et livre le secret insensé qu'un jeune homme lui a confi é, un jour, dans un café.

Le public comme confident

S'adaptant à tout style de plateau ou de salle, la mise en scène est très sobre pour donner plus de force à la sensibilité de la comédienne. Une proximité avec le public s'impose immédiatement. Elisa est seule, elle trouve en nous, public, un compagnon éphémère, un partenaire. Elle nous retient, comme nous retiennent ces esseulés qui sont dans le besoin de parler. Ses histoires sont des confi dences délicates et impudiques.

le theatre s invite

Une Auberge Espagnole fait suite au spectacle. Autour du buffet fourni par les participants, l'échange se tisse de façon conviviale avec l'équipe artistique.

Tarif unique, hors abonnement, 10€

 

reperes

Carole Fréchette est l'une des figures majeures du théâtre contemporain québécois, traduite et jouée dans le monde entier. l'ATP a reçu en 2003 sa pièce « le Collier d'Hélène » choisie pour la coproduction FATP. Le texte est édité aux éditions Actes Sud - Papiers

 
la presse

« La comédienne Mama Prassinos a servi avec grâce ce très beau texte de Carole Fréchette » Mireille Picard, Midi libre, 26 janvier 2014 « Un spectacle drôle et émouvant à découvrir véritablement »

TV5 monde