Association Pour le Théâtre Populaire de Nîmes

LE THÉÂTRE POUR TOUS

4, La placette - 30900 - Nîmes    04 66 67 63 03    licence n° 3-1006335    email

Association Pour le Théâtre Populaire

LE THÉÂTRE POUR TOUS

4, La placette - 30900 - Nîmes   

04 66 67 63 03    04 66 67 63 04   

theatre-atp@wanadoo.fr

Vendredi  15 Décembre 2017

LE BUREAU DE l’ATP 2016/17

PRÉSIDENT Gérard CARDONNET

SECRÉTAIRE GÉNÉRALE / RESPONSABLE DE LA PROGRAMMATION Marie-Noëlle MERCY

SECRÉTAIRE GÉNÉRALE ADJOINTE Adeline MASSOT

TRÉSORIÈRE Viviane ALEXIS

RESPONSABLE DE L’ORGANISATION TECHNIQUE Luc BERTHEZENE

RESPONSABLE RELATIONS AVEC LE PUBLIC Martine AUJOULAT

RESPONSABLE DE LA COMMUNICATION Elisabeth MONEDIERE

SECRÉTAIRE PERMANENTE / ACCUEIL / BILLETTERIE Joëlle VACHET-VALAZ

Licence entrepreneur de spectacle : n°3-1006335


Ce bureau est élu par un Conseil d’Administration de 36 membres actifs.

La vie de l'ATP, c'est la combinaison de trois principes incontournables : le bénévolat, la démocratie et le travail collectif.
Le bénévolat est inscrit dans la norme même d'une association qui regroupe des spectateurs engagés sur leur seul amour du théâtre ; il leur faut souvent une forte motivation pour pouvoir concilier vie professionnelle, vie familiale et vie théâtrale.
Bien que bénévoles, ils sont, d'une certaine façon, doublement professionnels : d'abord en tant que spectateurs, ensuite comme gestionnaires d'une véritable entreprise qui exige compétence et rigueur.La démocratie est exigeante, essentielle dans la prétention de l'ATP de représenter le public, de parler en son nom.
Chaque année l'Assemblée générale est un grand moment de bilan, d'échange, de renouvellement : analyse critique de l'activité, situation financière disséquée et discutée, le Conseil d’administration A élu (par tiers tous les trois ans) conformément aux statuts.

 

Le CONSEIL D’ADMINISTRATION à son tour, élit, outre le Président,  les membres du Bureau (au nombre de six) qui constitue l'exécutif, le noyau actif permanent.
Le travail collectif répond à une double exigence : d'une part associer le plus possible les membres de l'ATP à son activité, impliquer les spectateurs dans la vie associative, et d'autre part, répartir au mieux les taches, souvent lourdes.
L'organisation de commissions, permanentes (Programmation, Communication) ou ponctuelles (projets d’animations autour des spectacles) selon les besoins, permet la meilleure mobilisation des énergies, du savoir-faire, et des disponibilités.
C'est au prix du respect de ces trois principes que l'ATP de Nîmes peut revendiquer son indépendance, sa légitimité et sa responsabilité.

L'ATP a toujours eu l'ambition de présenter les aspects les plus divers du théâtre contemporain : textes poétiques, porteurs de sens, de valeurs, miroir de notre monde, comédies musicales, théâtres d'images, théâtre chorégraphié, gestuel, circassien…
Depuis toujours, la programmation des spectacles est proposée au Théâtre de Nîmes quand cela est possible, à l'Odéon, pour des spectacles plus intimistes. Mais au cours de chaque saison, l'ATP s'efforce d'entraîner le spectateur nîmois vers d'autres lieux, différents espaces existants dans la cité, lieux quelque fois insolites pour l'accueil d'une création théâtrale : au Périscope, mais aussi au Musée des Beaux-Arts, à la faculté Vauban, au Centre Culturel et Sportif de Valdegour, dans le Palais de Justice, dans une friche ou sous chapiteau, dans la salle polyvalente des Costières…

 

L'ATP a élargi son champ d'action à la périphérie nîmoise, dans le souci permanent d'élargir le public, d'emmener le théâtre dans des villages où il n'y en a pas : à Calvisson, Milhaud et Rodilhan, Comités de quartier, CMCAS, les associations...... Toutes ces initiatives sont enrichissantes et développent des rencontres conviviales très largement appréciées par les spectateurs.
Dans le même temps, les spectacles en appartement connaissent eux aussi un franc succès et chaque saison, ce sont des spectateurs différents qui se proposent pour accueillir un spectacle chez eux et ouvrir leur porte à une trentaine de spectateurs curieux de découvrir le théâtre au plus près.

 

Programmer, c'est forcément communiquer, au cœur de la cité même, et au-delà, afin d'informer mais, aussi, de sensibiliser et « éduquer » les citoyens au théâtre, à ses formes multiples, à ses différentes approches. La preuve , le site sur lequel  vous vous trouvez et qui a ouvert  en juin 2008
Avant tout  l’information passe par la plaquette diffusée à près de 7 000 exemplaires qui présente l'ensemble de la saison, Notre journal éléctronique mensuel, Le Projecteur et bien sûr, les annonces sur les média locaux (presse, radios et le cinéma LE SÉMAPHORE, flyers).
Au-delà de la simple information, l' ATP travaille en profondeur pour une meilleure communication avec les spectateurs, en les impliquant par la présence physique sur le terrain des bénévoles de l'association, par des rencontres (toujours conviviales), par la construction de véritables partenariats avec des relais indispensables.

 

Chaque année, l'association participe au Forum des Associations organisé par la municipalité, en septembre, dans les rues de la cité.
En juin, une présentation officielle de la saison à venir, en présence des  compagnies  programmées, permet au public de rencontrer écrivains, comédiens, metteurs en scène…
Au plus près encore des spectateurs potentiels, l'ATP propose, avec succès, des présentations de saison chez l'habitant. La personne qui « reçoit », dèjà spectatrice elle-même le plus souvent, invite ses proches, amis, voisins… pour les entraîner, les inciter à devenir des spectateurs, ou à s'abonner, pour ceux qui le sont déjà.

 

Le  nombre  de  présentations  privées  augmentent  d'année en  année,  suscitant  de nouveaux adhérents, de nouveaux abonnés,  pour  notre plus grande satisfaction.
Outre sa mission de programmateur, l'ATP se veut initiatrice du plaisir théâtral. A cet effet, elle a mis en œuvre, en direction du public jeune, des pratiques visant à faire tomber le mythe du théâtre élitiste et inaccessible. Depuis sa création, l'ATP a favorisé toutes sortes d'initiatives comme des stages de théâtre, des concours d'affiches, de nouvelles, de photos.
Certains spectacles programmés sont le prétexte à des rencontres, discussions avec l'auteur, le metteur en scène, les comédiens et des étudiants, lycéens,collégiens  échanges qui débouchent sur une approche et une connaissance plus concrète du spectacle vivant